fbpx

Profitez de la livraison offerte à partir de 79€ 49€ d'achat !

Livraison maintenue pendant le confinement

  1. Accueil
  2.  | 
  3. Cuisine
  4.  | Qu’est-ce que la pasteurisation ?

La pasteurisation est une méthode de conservation alternative à celle de la stérilisation, plus douce pour vos aliments. Il existe donc des différences entre ces deux procédés pour conserver vos denrées ! Comment choisir ? Suivez-nous, on vous dit tout !

Tout savoir sur la pasteurisation

Pots de confiture de potimarron et noix

Moins compliquée qu’on ne pourrait le croire, la pasteurisation gagne à être connue !

Quel est le but de la pasteurisation ?

L’objectif de la pasteurisation est simple : conserver les aliments tout en préservant leurs valeurs nutritives. En effet, le degré de chaleur utilisé dans son procédé, moins élevé que celui utilisé pour la stérilisation, permet aux aliments de conserver leurs qualités nutritionnelles et gustatives de manière optimale.
Grâce au procédé de pasteurisation, si son processus ne dure pas trop longtemps, les vitamines comme la vitamine C et la vitamine D présentes dans les fruits et légumes, sont préservées !
C’est d’ailleurs la méthode idéale pour la conservation des aliments comme les légumes !

Quelle température pour pasteurisation ?

La température utilisée lors du procédé de pasteurisation se trouve entre 75°C et 95°C. Ce processus peut durer jusqu’à deux heures, selon l’aliment conservé. La chaleur permet de détruire une grande partie des micro-organismes (bactéries, moisissures, levures) nuisibles à la bonne conservation de la préparation.

Quelle est la différence entre la pasteurisation et la stérilisation ?

Ils existent deux différences fondamentales entre ces deux méthodes.
Pasteuriser, pour la première est le niveau de chaleur utilisé pendant le processus. La stérilisation se fait à haute température tandis que la méthode de pasteurisation utilise des températures moins élevées.
Stériliser, pour la deuxième est la durée et la méthode de conservation du produit. La stérilisation permet de conserver vos préparations à température ambiante et pendant une durée importante. La pasteurisation, de par sa plus grande douceur, ne détruit pas la totalité des micro-organismes. Cette technique implique donc une conservation des produits au frais mais aussi une durée de conservation plus courte. Sa date limite de consommation sera donc restreinte.
Le principe de vide d’air réalisé au cours de la pasteurisation est le même que pour la stérilisation, ce qui en fait leur point commun !

Nos astuces pour réussir la pasteurisation de vos bocaux et bouteilles à coup sûr !

Méthode de conservation simple et accessible, il suffit de suivre ces quelques astuces pour devenir un as de la pasteurisation !

Astuce n°1 : ne remplissez pas trop vos contenants en verre

Pourquoi ? Parce que sans assez d’air dans le bocal, le processus de pasteurisation ne peut pas s’effectuer correctement ! Mais pas de panique, il suffit de respecter une règle simple : conserver 5% du volume totale pour l’air !
En bref, ne remplissez pas trop vos préparations, cela pourrait nuire à la bonne conservation de vos aliments !

Astuce n°2 : attention aux choix des couvercles et bouchages

Bon à savoir : il existe des couvercles spécialement conçus pour la stérilisation et des couvercles pour la pasteurisation ! Le choix du couvercle est très important puisqu’il conditionne la réussite de vos conserves !
A noter : Les couvercles twist-off sont préconisés pour subir une seule stérilisation/pasteurisation, il est conseillé de ne les réutiliser que pour l’entreposage de votre épicerie sèche par exemple. Il serait dommage après tout ce temps passé à la fabrication de vos conserves, que vous les perdiez pour un couvercle !

Astuce n°3 : attention à la température de l’eau

Rincer les couvercles à l’eau tiède (et non bouillante) et ne les faites jamais tremper dans une solution vinaigrée. En effet, l’eau très chaude comme la solution pourraient altérer les joints de vos couvercles et donc, ne plus assurer leurs missions de protection !

Astuce n°4 : privilégiez les couvercles stérilisables

Comme nous l’avons expliqué précédemment, il existe des couvercles pour les deux procédés de conservation citées. L’astuce pour moins de prise de tête et être sûr de ne pas se tromper, c’est d’acheter des couvercles stérilisables. Et oui, ils peuvent être utilisés pour la stérilisation mais aussi pour la pasteurisation : trop facile !

Astuce n°5 : ne forcez pas trop à la fermeture du couvercle

Un couvercle twist-off ne doit pas être forcé au cours de sa fermeture sous peine que le contenu se détériore. Dès que vous ressentez une résistance, arrêtez-vous. La fermeture définitive va s’opérer avec la stérilisation/pasteurisation et la dépression d’air faite et la fermeture sera hermétique.

Le procédé complet de la pasteurisation en bocaux !

Couvercles de bocaux twist-off or et argent

Première étape : la stérilisation des bocaux

Avant toute chose, un bon contenu ne va pas sans un contenant, nos gammes de bocaux Baluchon et Franquette s’y prêtent parfaitement !
Première étape, et non des moindres : celle de s’assurer de la propreté de nos bocaux et donc de notre sécurité alimentaire ! Pour ça, la stérilisation est incontournable !
Comment ? Comme ça 😉 : dans une casserole, après avoir mis un torchon sur le fond et autour des bocaux pour éviter qu’ils ne s’entrechoquent, on immerge les bocaux, on porte l’eau à ébullition et on laisse comme ça 10 minutes ! Ensuite, c’est tout simple : on les pose à l’envers sur un torchon bien propre et on les laisse sécher ! Pour plus d’info, n’hésitez pas à jeter un œil à notre article sur la stérilisation !

Deuxième étape : Cuisiner !

Bon, ça, les maîtres cuistots, on vous laisse gérer ! ! 😉

Troisième étape : Remplir les pots !

Bah oui, on n’allait quand même pas les laisser vides ! Ici, l’important, comme dit dans les astuces précédentes, c’est de ne pas trop remplir le bocal ! Pour être serein, on laisse au moins deux centimètres libres entre la préparation et le couvercle !

Quatrième étape: Fermer les pots !

Et oui, on ne dirait pas comme ça mais c’est une étape décisive alors on s’applique ! 😉

On s’assure déjà d’avoir les couvercles adaptés à la pasteurisation, on s’assure aussi qu’ils n’ont jamais été utilisé puis on les plonge 1 minute dans l’eau chaude afin de ramollir le joint : on les essuie avec un chiffon propre et hop, on ferme les pots !

Cinquième et dernière étape : la pasteurisation

Ici, le procédé consiste à chauffer le contenu dans les récipients fermés entre 75 et 95°C durant une durée déterminée. Les temps de pasteurisation dépendent de l’aliment en question !
Bon à savoir 2 😉 : le fameux petit bruit que tu entends à l’ouverture de ta conserve est gage de la bonne réussite de ta pasteurisation, et que les couvercles ont bien été hermétiques, félicitations !
« A vos pots, prêt, pasteurisez ! »